La CEDEAO place le Mali sous embargo pour sanctionner le maintien de la junte au pouvoir

La CEDEAO place le Mali sous embargo pour sanctionner le maintien de la junte au pouvoir

Les dirigeants de l’Afrique de l’Ouest ont décidé de fermer les frontières avec le Mali. Seuls les produits de première nécessité pourront continuer à circuler.

À l’issue d’une réunion tenue ce dimanche, 09 décembre 2022, à Accra (Ghana), les chefs d’Etat de la communauté économique d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a annoncé de très lourdes sanctions contre les putschistes maliens qui tiennent à prolonger la transition. Comme on le sait, les militaires qui ont renversé le président Ibrahim Boubacar Kéita veulent rester cinq ans au pouvoir avant d’organiser l’élection présidentielle. Ce que refusent les dirigeants de la sous-région.

Cet après-midi, la CEDEAO le gèle des avoirs maliens à la BCEAO, la fermeture des frontières entre le Mali et les autres pays de la sous-région, le retrait des ambassadeurs, la suspension des transactions commerciales (à l’exception des produits médicaux et de première nécessité).

www.madibanews.com 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0